#1J1NoticeMaitronBZH, épisodes 211-215 (« L’expérience atypique de la FSB »)

Episode 211 (1er juin 2020) : Victor Aubert

Entre 1900 et 1907, le mouvement ouvrier se dote en Bretagne d’une structure à base régionale. Une expérience militante atypique qui sera l’objet des 5 prochaines portraits

Elu maire de Brest à 57 ans, Victor Aubert (1847-1922) est un ouvrier horloger, président du conseil des prud’hommes et trésorier de l’Union syndicale des travailleurs brestois.

https://maitron.fr/spip.php?article77077

Cette première expérience du socialisme municipale se traduit par la création d’une Bourse du Travail, d’une colonie de vacances et de l’œuvre de la goutte de lait par exemple

#1J1NoticeMaitronBZH

 

 

Episode 212 (2 juin 2020) : Benjamin Huet

Qui était le 1er maire se réclamant du mouvement ouvrier en Bretagne ? Vaste question. Entre 1892 et 1910, Benjamin Huet, proche de Charles Brunellière, dirige la municipalité de Maisdon-sur-Sèvre dans le vignoble nantais au Sud de la Loire-Inférieure, en lien avec ces milieux syndicaux en partie détachés de l’emprise conservatrice.

Pour en savoir plus sur ces actions syndicales des colons de vignes à complant entre 1891 et 1914, cf http://www.revue-placepublique.fr/Sommaires/Sommaires/Editos/edito34.html

http://www.musee-vignoble-nantais.eu/fileadmin/SCOT/06_PAH/06_LaDocumentation/LVC_Musee.pdf

Seul socialiste dans le conseil municipal, il paraît néanmoins incongru de considérer cette mairie de sensibilité socialiste. La définition de la sensibilité socialiste, difficile à éclaircir, nécessite d’élargir l’aire socialiste par rapport aux frontières du milieu partisan stricto sensu.

Une notice qui sera bientôt revue et corrigée https://maitron.univ-paris1.fr/spip.php?article81563

#1J1NoticeMaitronBZH

 

Episode 213 (3 juin 2020) : Henri Gautier

Ouvrier chaudronnier passé par les réseaux guesdistes puis allemanistes (L’Emancipation), Henri Gautier (1865-1925), dont les engagements trahissent le poly-engagement de la militance socialiste et la vigueur des relais ouvriers : secrétaire du syndicat des inscrits maritimes, fondateur du Travailleur de l’Ouest (1908) et de la Maison du Peuple, président de la Libre-Pensée, franc-maçon, coopérateur. Secrétaire de l’Union Locale CGT jusqu’en 1921 et dirigeant syndical national, Henri Gautier, conseiller municipal (1922) puis conseiller général  de Saint-Nazaire (1922), est régulièrement candidat aux législatives avant 1914. Il contribue jusqu’à son décès en 1925 à initier la carrière du leader SFIO François Blancho

#1J1NoticeMaitronBZH

Episode 214 (4 juin 2020) : Eugène Trébourg

Il y a maintenant 7 mois qu’a débuté ce Tour du Maitron Bretagne en 366 jours. Et normalement, je devrai en ce moment même boire une (peut-être deux, je le concède) bière avec mon ami Erwan pr tirer le bilan de notre JE Poings levés et beurre salé. https://fr.calameo.com/books/0027532415cb7d10cb5b9. Ms le pangolin est de droite et a choisi de s’attaquer à la grande œuvre du Maitron…

Alors du coup, on se délecte avec une notice so Maitron pr ce 214e épisode. Celle d’Eugène Trébourg (1879-1947). La grève de Fougères en 1906-1907, la CGT et la SFIO (CM en 1925 et 1935, adjoint en 1929, 1er adjoint en 1945). Et surtout la coopérative (fondée en 1897 et qu’il préside entre 1913 et 1947) L’Alliance des travailleurs fougerais. https://books.openedition.org/pur/19519?lang=fr . Un projet d’émancipation collective avec son groupe sportif, sa chorale, sa troupe de théâtre et sa colonie de vacances. http://enenvor.fr/eeo_revue/numero_13/le_mouvement_social_a_fougeres_au_temps_du_front_populaire.html

#1J1NoticeMaitronBZH

 

 

 

 

Episode 215 (5 juin 2020) : Yves Le Febvre

La Terre des prêtres. Un ouvrage associé au nom de Yves Le Febvre (1874-1959), magistrat, dont la thèse de doctorat de droit s’intitule L’ouvrier étranger et la protection du travail national.

https://maitron.fr/spip.php?article82366

Dreyfusard, délégué du Finistère salle Japy en 1900, il fait le lien entre la FSB et le PSF notamment. Candidat aux législatives à Morlaix en 1906 (1000 voix, 6.33 %), Yves Le Febvre est CM SFIO de Morlaix en 1908. En 1909, Jaurès loge chez lui lors de sa tournée bretonne. En 1911, après sa rupture avec les socialistes, il rejoint le mouvement radical où il développe toujours plus ses options anticléricales. Juge de paix à Plouescat puis Lannion (1917), avant de terminer sa carrière à la cour d’appel d’Amiens, Yves Le Febvre fonde surtout la revue mensuelle La Pensée bretonne (de 1913 à décembre 1925) et Les Cahiers bretons (5 n° après avril 1918).

Le CRBC abrite un superbe fonds Yves Le Febvre https://www.univ-brest.fr/crbc/menu/Biblioth%C3%A8que+Yves+Le+Gallo+%28UMS3554%29/Fonds+d%27archives/Le_Febvre__Yves, souvent convoqué ds les travaux le concernant, favorisés par la dynamique  association des Amis de Yves Le Febvre https://famille-aylf.fr (citons notamment les écrits de Léon Dubreuil (art nécro paru ds les ABPO https://www.persee.fr/doc/abpo_0003-391x_1960_num_67_2_2108

), Bernard Duchatelet (JE sur Yves Le Febvre et Augustin Hamon en terre des prêtres https://www.univ-brest.fr/crbc/menu/Editions+du+CRBC/Collection+Collectif/Yves_Le_Febvre_et_Augustin_Hamon_en__Terre_des_pretres_

), Fanch Broudic (conférence sur la polémique entre Emile Masson et Yves Le Febvre en matière linguistique http://www.langue-bretonne.org/archives/2020/01/17/37946901.html

), Nadège Lecorve (maîtrise UBO, exploitant ses carnets de guerre ) et Georges-Michel Thomas (catalogue-hommage du Musée de Morlaix+articles ds les Cahiers de l’Iroise).

#1J1NoticeMaitronBZH


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.