#Pour aller plus loin, épisode 11

Quelques lectures pour appréhender cette question de l’identité bretonne confrontée aux sources du monde.

L’essai de Jean-Michel Le Boulanger Etre breton ?

Les travaux de Ronan Le Coadic https://perso.univ-rennes2.fr/ronan.lecoadic et le volume collectif dirigé par Nathalie Dugalès http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=1560  passent en revue cette notion d’identité

Révélant au grand jour la bio de Gloaziou ds son Voyage en terre d’espoir, le livre d’Edwy Plénel constitue une lecture proprement jubilatoire  http://enenvor.fr/eeo_revue/numero_9/cr/edwy_plenel_un_breton_d_outre_mer.html

Sur l’exil espagnol en Bretagne, le travail d’Isabelle Le Boulanger vient combler un vide historiographique

Enfin, ns avons évoqué les liens entre Madeleine Marzin et Louis Guilloux. Un autre sujet, celui de la Bourse du travail de Saint-Brieuc, a été traité ds la revue Cahiers d’histoire

https://journals.openedition.org/chrhc/2377


François Prigent

Agrégé et docteur en histoire contemporaine. Chargé de cours Université Rennes 2, IEP de Rennes, ENSCR. Team Chatô. Secrétaire de l'AMB. "Les réseaux socialistes en Bretagne des années 1930 aux années 1980", thèse, Université Rennes 2, 2011.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search